Ma Running Story

Ma running story – Épisode 6 : première sortie running

Salut toi

Première sortie running. ENFIN !

Bienvenue sur le sixième épisode de ma Running Story, dédié à ma première sortie running.

On rentre dans le vif du sujet : en effet, j’ai beaucoup parlé d’alimentation jusqu’ici alors que ce blog est dédié au running pour les débutants. Si cela était nécessaire parce que les conséquences de ce travail sur l’alimentation expliquent beaucoup de choses sur mes succès, c’est un sujet qui sera dorénavant traité avec un peu plus de distance dans cette série d’articles. Mais de nombreux autres articles sur le site abordent ce sujet, donc pas d’inquiétude.

Si tu n’as pas encore lu les premiers articles, tu peux les retrouver dans la liste suivante :

Épisode n°1 Épisode n°2 /Épisode n°3 / Épisode n°4 / Épisode n°5

Première sortie running : pourquoi choisir ce sport

Nous sommes début juillet 2013. L’heure est venue de passer à la seconde étape de ma transformation : faire du sport !

Je l’ai déjà écrit quelque part mais je suis un sportif passif dans l’âme. Ma passion première, c’est le football. Et je suis un supporter averti mais supporter avant tout. Spécialiste, durant des années, des conseils d’évidences donnés avec agacement devant mon téléviseur. Conseils parfois hurlés, au gré de ma déception ou de mon humeur. Que tous ceux qui se passionnent par le sport mais qui ne se reconnaissent pas au moins un peu dans cette description quittent immédiatement mon blog !

Bon, on ne se met pas au football comme ça. Et de toute façon, j’ai bien trop de fierté pour aller me ridiculiser sur un terrain face à de vieux briscards. Je choisis donc la course à pied. Je pourrais vous développer tout un bouquin sur les stratégies qui amènent à choisir la course à pied lorsque l’on débute en sport. Mais pour moi, l’explication est simple et rapide : bien que je n’aie quasiment aucune expérience en course à pied, il s’agit du seul sport où mon inexpérience n’est pas totale. En effet, j’ai couru quelques semaines il y a des années avec une amie et cela suffit à m’orienter vers le running.

Un premier objectif

Il faut savoir ménager sa monture pour envisager d’aller loin. C’est bien connu. Et je vous le répète souvent : chaque chose en son temps.

Mon premier objectif, c’est de boucler un parcours repéré quelques jours plus tôt en vélo. Il a l’avantage d’être situé juste à côté de chez moi et de ne pas représenter de difficulté particulière en terme de dénivelé. Associé à une météo clémente et sur une distance jugée raisonnable, j’ai avant tout cherché à me prémunir contre l’inconfort. J’ai donc également prévu d’alterner (si nécessaire) la marche et la course à pied. Je sais que cette stratégie peut se révéler payante grâce à Joe, dont je vous invite à découvrir l’histoire ici : Comment Joe a réussi à perdre 59 kg grâce à la marche à pied !

Ma seule erreur relative :

Ne pas avoir déterminé plus précisément la distance de ce parcours. En effet, la principale difficulté de cette première séance aura été de boucler les quelques 6 km en un peu plus de 45 mn. Si ce chrono me fait un peu sourire aujourd’hui, je n’oublie pas quelle épreuve cela aura été d’aller au bout. Un véritable Everest qui aurait bien pu me démotiver “ad vitam aeternam”.

Repérer un parcours en vélo en faisant de fréquents arrêts pour étudier le terrain et prendre quelques notes n’a rien à voir avec le fait de le faire en courant. Surtout en intégrant l’inévitable pression que l’on se met. Je conseillerais aisément à quiconque souhaite attaquer la course à pied avec l’idée de perdre du poids de limiter sa première sortie à 15/20 mn. 30 mn au maximum, phases de marches comprises.

Quelques enseignements

Vous l’avez bien compris, je milite pour que tout le monde comprenne que ce sport est à la base un sport facile, qui ne fait pas mal et qui est accessible à l’immense majorité des gens. C’est particulièrement vrai pour les débutants s’ils ne partent pas à l’aveugle et s’ils le pratiquent de façon raisonnable. Comme tous les sports, vous avez des spécialistes, des athlètes, des passionnés de l’extrême. Mais ceux-là boxent dans une autre catégorie. Leur objectif réside avant tout dans le fait d’aller au bout d’eux-même, de se dépasser. Naturellement, il n’y a là plus rien de facile. Mais comme dans tous les sports pratiqués à haut niveau.

Malgré mes repérages, j’ai donc été confronté aux limites de ma compétence à ce moment-là :

  • Mauvaise appréciation de la distance.
  • Aucun objectif de temps de séance.
  • Gestion du rythme, avec un premier km plus rapide que les suivants.
  • Difficulté à gérer mon souffle.
  • Une petite côte reste une difficulté, même s’il ne s’agit pas de dénivelé à proprement dit.
  • Courir à jeun représente un certain effort et “se prépare”.
  • Matériel inadapté (chaussures, en l’occurence).

Après la séance

C’est là que que s’est révélée la pertinence de mon choix. Petit détour par la boulangerie (quand je vous dis que je travaille les nouvelles habitudes l’une après l’autre, ce n’est pas de la théorie) et retour à la maison. Une douche, une petite sieste et un réveil magique. Je suis décontracté, relaxé, voir euphorique. L’envie de retourner courir est déjà là !

Je vous propose de trouver une article détaillé sur cette première sortie running ici : “Courir pour la première fois”. En complément, vous y trouverez des conseils et une méthodologie pour fixer vos propres objectifs en évitant de reproduire certaines de mes erreurs. Notamment, celle de ne pas avoir immédiatement mis de rituel d’après séance en place.

Sans le savoir, c’est ce jour-là que ma ma running story a véritablement débuté.

Conclusion

Dure pendant l’effort, réconfortante après et vite addictive : la course à pied est un sport magnifique.

Vous pouvez décider de vous dispenser de toute contrainte de distances, chronomètres ou autre indicateur élitiste. La course à pied, c’est ce que vous en faites pour vous. Loin de l’avis des autres, chacun peut construire sa propre Running Story.

Je vous dis à bientôt et en attendant, n’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter du blog afin d’être informés dès la publication d’un nouvel article.

@++>
Cassius.
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :