Général

Mon challenge pour commencer

Salut toi,

Tout d’abord, un grand merci d’avoir fait la route jusqu’à mon blog et encore plus de prendre le temps de lire ce premier article un peu particulier.

Oui, particulier parce que j’ai décidé de commencer par un challenge : écrire 100 articles sur ce blog d’ici la fin d’année, soit le 31/12/2019.

C’est quoi, ce challenge ?

Un article tous les 2 à 3 jours. Sans compter celui-ci, les vidéos, les podcasts et autres types de contenu.

Trop facile peut-être ? Mais qui se pose devant son écran tous les jours, après sa journée de travail, sa vie de famille (bref son quotidien) pour coucher sur le papier un bout de sa vie, réfléchir à quels conseils prodiguer, quelles listes d’envies proposer et bien d’autres choses ? Au final, peu de gens font ça, non ?

Du coup, ce blog c’est quoi ?

Sur ce blog, qui n’en est encore qu’à ses tout débuts au moment où j’écris cet article, je vais beaucoup parler de moi. Non pas que je sois narcissique, même si je m’aime bien. Mais plutôt parce que je lis beaucoup d’articles sur la course à pied en général, je suis de nombreux blogs et je partage avec pas mal de runners. Mais au final, tout reste assez aseptisé, simpliste ou au contraire trop technique. Parfois même, les trois à la fois (si, si, c’est possible).

Bien sûr, chacun a son propre avis sur tout ce qui touche au running. Mais je trouve que l’on a facilement tendance à rester bien droit sur les routes déjà tracées par les autres. On trouvera par exemple souvent 2 camps bien établis, quel que soit le sujet abordé.

La vie du runner.

Alors la vie du runner est-elle simple ? Est-ce qu’il suffit d’enfiler la première paire de baskets venue et d’enfiler les km en partageant tout ça sur les réseaux sociaux pour être heureux, se sentir accompli et atteindre ses objectifs ?

Ou au contraire, courir est-il forcément un calvaire sans fin ? Dur en permanence, un sport où l’on se blesse souvent, voire même pas vraiment un sport (la preuve, c’est à la portée de tout le monde). Un sport destiné avant tout à ceux pour qui se dépasser se résume souvent à se rendre dans le magasin de sport le plus proche de chez soi. Plutôt en voiture qu’en courant, d’ailleurs. Et bien sûr, après les fêtes de fin d’année et quelques bonnes résolutions qui ne dureront pas.

Chacun à ses avis sur la question : j’ai donc les miens.

C’est donc avec cette première série d’articles que je veux vous décrypter ce sport, sans rien cacher. Les bons et les mauvais côtés de la course à pied. Et pour ça, je vais beaucoup m’appuyer sur mes expériences, mes fiertés, mes échecs. Alors restez au contact et revenez vite me voir par ici !

Cassiusboro.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :